skip to Main Content

Innovation, créativité et illusions

Danseuse impossible 1Innover c’est penser à coté, c’est élargir son champ de vision pour voir ce que les autres n’ont pas vu. Or nos cerveaux sont généralement plus aptes à la routine qu’au changement. Comment prendre le contre-pied des idées reçues et des conventions, comment s’affranchir des usages et autres « règles de l’art », voila la réflexion que je vous propose dans ce billet en prenant comme angle d’attaque une série d’illusions plus ou moins connues.
Quant à la danseuse qui virevolte ci-contre, laissons-la pour l’instant, nous la retrouverons plus loin…

Au début était le cube de Necker

Cube de neckerAu milieu du XIX eme siècle, le naturaliste et géologue suisse Louis Albert Necker observe au microscope des cristaux de forme cubique. A sa grande surprise les cristaux changent brutalement d’orientation, et ce à plusieurs reprise, de façon tout à fait imprévisible.
Necker a très vite compris que les cristaux ne tournaient pas. Il s’agissait d’une illusion d’optique, très facile à produire à partir du simple tracé reproduit ci-contre.
Amusez-vous à mettre mentalement au premier plan l’une ou l’autre des deux faces formant un carré, c’est très facile.
Transposée au domaine de l’innovation, cette illusion illustre le fait qu’une même réalité peut être vue sous plusieurs angles. Des deux visions du cube il n’y en a pas une exacte et une fausse, les deux sont également justes et également fausses. Nous avons tout à gagner à porter sur les objets et les êtres un regard alternatif.
Par exemple les concepteurs regardent leur produit avec l’oeil du technicien, amoureux qu’ils sont de la belle ouvrage et farouches défenseurs des « règles de l’art » durement apprises. Beaucoup d’entre eux gagneraient à oublier un temps le confort de leur poste de CAO pour s’intérresser au futur utilisateur et à ses attentes. Le produit y gagnerait en utilisabilité et en profitabilité.

Images ambigües

illusion visage femmeDepuis la découverte de Necker de nombreux graphistes ont créé des images ambigües. Juste pour le plaisir en voici quelques-unes. A commencer par ce très poétique bouquet de fleurs. De même que vous avez probablement découvert le visage caché dans le tableau, etes-vous capable de voir dans chaque problème une opportunité, de débusquer le talent caché d’un collaborateur grincheux ou taciturne, de lire à travers la demande d’un client ses désirs inavoués ?

illusion visage clarinettisteProbablement avez-vous eu – ou aurez-vous – du mal à trouver deux lectures différentes de cette image. Observez combien il est facile ensuite d’alterner les deux visions. Même chose dans la démarche d’innovation : Quel plaisir et quel enrichissement lorsqu’on sait alterner la vision technique et la vision fonctionnelle.

Objets impossibles

Cascade MS EscherVoici une autre série d’illusions. Dans les précédentes il y avait deux visions de la même image aussi exactes l’une que l’autre. Ici c’est l’inverse, il n’y a qu’une lecture de l’image mais cette image est celle d’un objet qui ne peut pas exister.
Ne croyez-vous pas que dans nos entreprises nous courons souvent vers des objectifs irréalistes ?
La Cascade est l’une des nombreuses oeuvres du dessinateur graveur Hollandais Maurits Cornelis ESCHER (1898-1972)

triangle de penroseLe créateur de cette image impossible s’est probablement inspiré du très célèbre triangle de Penrose. Reste qu’il a poussé l’illusion à un degré de réalisme rarement atteint.

L’image dans l’image

illusion tigreAutre catégorie d’illusions visuelles : L’image principale contient des images cachées (ici un visage féminin)
Voici une transposition de de principe dans le domaine du projet d’innovation : Votre produit recèle des ressources que vous ne voyez pas. Il peut s’agir d’usages auxquels vous n’avez pas songé et qui pourraient vous ouvrir de nouveaux marchés. Ce peuvent être des composants du produit qui, moyennant un faible surcoût, permettraient de réaliser une fonction souhaitée par l’utilisateur et absente de votre produit.

Prenez du recul !

illusion John LenonVoici une images dont le deuxième sens apparaît lorsque vous vous éloignez de l’écran. Ici la métaphore est évidente : si vous voulez être créatifs, PRENEZ DU RECUL ! La plupart des techniques de créativité utilisent le principe de l’éloignement. Même en dehors des séquences dédiées à la créativité, prenez de la distance : quittez votre bureau, faites du sport, réunissez vos collaborateurs dans un lieu inattendu, le bénéfice sera toujours au rendez-vous.

Changement de paradigme

illusion texte cachéJ’ai utilisé de très nombreuse fois cette image à l’occasion de séminaires sur l’innovation. Sa signification reste cachée de nombreuses minutes (ne vous découragez pas !). Puis c’est l’illumination. Après que l’image vous ait livré son secret vous ne pourrez plus revenir à la vision première.
Ce phénomène illustre parfaitement la notion de paradigme. Au début du projet d’innovation, vous vous heurtez aux résistances et au scepticisme. Vous-même êtes en proie au doute, voire au découragement. Puis l’horizon s’ouvre, les solutions apparaissent, le nouveau produit prend forme… Le miracle c’est que les mêmes qui s’opposaient vont devenir les promoteurs les plus fanatiques du nouveau produit. Ils ont changé de paradigme, et n’envisageraient pas une seconde le retour au précédent.

Où l’on retrouve la danseuse

Illusion danseuse 2Beaucoup plus surprenant, cette animation créée par le web designer Nobuyuki Kayahara. Dans quel sens la danseuse tourne-t-elle ? Horaire ou anti-horaire ? Fixez l’image quelques minutes, il serait bien surprenant qu’elle ne change pas de sens. Trucage ? Non. Regardez-la à plusieurs, tous ne la verrons pas tourner dans le même sens ni ne la verront changer de sens au même instant. En fait, danseuse ou pas, si l’objet en rotation est montré en ombre chinoise il est impossible à l’observateur de connaître son sens de rotation. Mais notre cerveau ayant identifié que l’objet tourne, il lui attribue arbitrairement un sens de rotation. Tellement arbitrairement que de temps en temps il lui attribue l’autre sens.
Que nous enseigne cette illusion ? Premièrement qu’en l’absence d’une partie des éléments d’une situation notre cerveau complète les vides et nous fabrique une scène complète et crédible, mais fausse !
Deuxièmement qu’une même réalité est vue différemment par plusieurs observateurs, tous de bonne foi. Donc, au lieu de se chamailler en réunion, essayons de tirer le maximum de la vision de chacun.

Illusions auditives

Tous nos sens sont potentiellement victimes d’illusions : la vue mais aussi l’odorat, le toucher et l’ouie.
Sur les illusions auditives, seule la décence me retient de reproduire ici une vidéo très instructive cette vidéo très instructive . L’auteur vous fait écouter des extraits de chansons connues, en langue anglaise. Les sur-titres (souvent grivois) sont en français. La phrase en français étant phonétiquement proche de l’extrait sonore, notre cerveau entend distinctement l’expression française, que le chanteur n’a bien entendu jamais prononcée. Preuve que notre cerveau entend ce que l’on nous a préparé à entendre.
La traduction dans le domaine du projet d’innovation pourraît être « on trouve ce que l’on s’est préparé à trouver » Ce travers est aussi connu sous le nom de « syndrome du réverbère » La façon dont est formulé l’intitulé du projet induit les solutions que l’on trouvera. Un intitulé mal formulé suffit à tuer un projet.

L’ordre et le chaos

Pour finir, je ne résiste pas à l’envie de reproduire ce texte. Vous serez surpris de la facilité avec laquelle vous lisez ces mots dans lesquels les lettres ont été mélangées :

sleon une édtue de l’Uvinertisé de Cmabrigde, l’odrre des ltteers dnas un mot n’a pas d’ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire lteetrs sinoet à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porblmèe. C’est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot.

L’enseignement que j’en tire ? A quoi sert-il de dépenser des efforts énormes pour mettre de l’ordre dans nos organisations alors que nos cerveaux s’accomodent si bien du chaos…

Copyright

Il ne nous a pas été possible de trouver la source originale de toutes les créations reproduites sur ce billet. C’est avec plaisir et reconnaissance que nous aurions cité leurs auteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress Video Lightbox
Back To Top